Jardin en cours # épisode 26

Jardin

Jardin en cours # épisode 26

Embellir

L’automne arrivant, j’ai pu continuer mes petites délimitations des massifs à l’aide de fascines de noisetier.

Les deux noisetiers du terrain avaient été recépés la saison dernière, afin de favoriser la repousse de jeunes tiges longues et souples. Cependant ces seuls sujets n’ont pas été suffisants pour fournir les mètres linéaires de fascines à installer. J’ai complété mes ressources en grappillant des rameaux au jardin La Parmélie et sur des noisetiers alentours.

Début de la mise en place des nouvelles fascines autour d’un massif : installation des piquets avant tressage

Le résultat de cette vannerie me plaît toujours, et ce d’autant qu’elle fait appel à des ressources locales et renouvelables. La mise en œuvre de l’ensemble est, de plus, très agréable et aisée.

Le pourtour du massif finalisé
Délimiter

Ces délimitations sont souples et peuvent être aisément bouger. Mais c’est là aussi leur faiblesse : cet été, les intrus les ont partiellement démontées, pour mieux détériorer les plantations.

Disons que les fascines permettent de donner un aspect plus « civilisé », ou « dompté » au jardin, à certains endroits. Le reste du terrain ayant toujours un aspect un peu « friche ».

Vue d’ensemble sur les massifs encadrés par leur fascines
Plantons des fraises

Les fraisiers récoltés auparavant ont été transplantés dans les massifs. Du reste, d’autres petits fraisiers, cachés dans la végétation, avaient échappé à mes yeux la première fois. Eux-aussi ont rejoint les massifs.

Je commande donc à Dame Nature une belle récolte de fraises pour l’année prochaine!

Fraisiers transplantés dans les massifs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *