L’Atelier l’Embellie

L’Atelier l’Embellie

Paysagiste Concepteur

J’ai choisi le métier de paysagiste concepteur car je souhaitais «améliorer le cadre de vie de mes concitoyen.e.s». Cependant, lors de mon exercice professionnel en bureau d’études, j’ai constaté que l’humain n’était pas forcément au centre des pensées des politiques d’aménagement et qu’il n’y avait pas de lien avec la population locale une fois le projet livré. Aucun échange ni retour avec les habitants, pas de dialogue entre concepteur et usagers.

Ces éléments m’ont amené à m’interroger sur la finalité de mon métier : était-il en quelque sorte « déraciné »? Un peu comme si cette matière grise était utilisée davantage à des fins politiques que pour servir les besoins de la population.

Ces questionnements ainsi que d’autres observations et vécus m’ont conduits à quitter mon emploi salarié au début de l’année 2016.

Permaculture

Au cours des mois qui ont suivi mon départ, j’ai suivi ma première formation en permaculture.

La permaculture est tout à la fois une philosophie, une façon de vivre et une méthode de conception s’inspirant de la Nature pour créer des écosystèmes incluant l’humain.

Elle est basée sur 3 éthiques : Prendre soin de la Terre, Prendre soin des humains, Partager équitablement les ressources.

 

La découverte de cette méthode de conception m’a « réconcilié » avec mon métier de paysagiste puisque la permaculture offre un cadre d’exercice intégrant des aspirations éthiques.

Ainsi, l’Atelier l’Embellie a été créé en 2017 afin de mettre au service des humains mes compétences d’embellisseuse, pour œuvrer à la conception d’espaces extérieurs qui fassent sens et soient en lien avec leurs propriétaires et utilisateurs.